· 

Quand le Yang opprime le Yin

Ou la métaphore de l'iceberg

« Ça va mal ! Le monde marche de plus en plus sur la tête… ». C’est une réflexion que nous entendons souvent. Hormis le fait que beaucoup de nos contemporains semblent en grande perte de sens et de repères, nous pouvons aussi constater qu’une partie de l’humanité tente d’imposer à l’autre sa vision étroite de la vie : étroite parce que basée finalement sur la seule partie visible de l’iceberg. Or, s’appuyer uniquement sur la partie visible des choses n’est-il pas réducteur ? 

 

Le Yin et le Yang ou le visible et le caché (1)

« Selon la traduction des idéogrammes, le Yin (en noir) est la partie nord, ombragée et cachée de la colline.  Alors que le Yang (en blanc) est la partie sud, ensoleillée et visible de la colline. 

 

Pour les Chinois, toute réalité Yang, donc visibleest sous-tendue par une réalité Yin qui demeure souvent cachée. En observant la nature ou la vie quotidienne, nous trouvons de nombreux exemples de ce visible sous-tendu par une partie invisible. C’est le cas par exemple de l’iceberg ou de l’arbre, mais aussi de l’acteur. La partie émergée visible (Yang) de l’iceberg est bien évidemment sous-tendue par la partie immergée (Yin), donc invisible. Notez bien que cette dernière est plus volumineuse et que, sans elle, la partie émergée n’existerait pas. Que serait la partie Yang visible de l’arbre, si elle n’était sous-tendue par la partie Yin cachée que sont ses racines ? L’acteur sur scène ne représente-t-il pas la partie visible du spectacle, sous-tendue par une équipe technique et créatrice cachée et sans laquelle le spectacle – la partie visible – ne serait pas ? » 

Pourquoi dire que « le Yang opprime le Yin » ?

La réflexion qui suit est née - comme nous l'avons dit - du constat que notre monde va mal et semble marcher sur la tête… La première cause proposée était que beaucoup de nos contemporains semblent en grande perte de sens et de repères mais aussi au fait qu’une partie de l’humanité est en train d'imposer à l’autre sa vision étroite de la vie : étroite parce que basée uniquement sur la partie visible (donc Yang)de l’iceberg. En effet, cette vision se limite à ce qui se voit, se touche, se mesure, se prouve scientifiquement afin de rester dans une logique très cartésienne et matérialiste de la Vie. Quant au reste et à ceux qui voient les choses différemment, il est et ils sont tout simplement oubliés, niés, voire méprisés et si nécessaire opprimés.

 

Cette situation ne date pas d’hier, mais de plus en plus ouvertement tout ce qui n’est pas accessible aux seuls sens physiques ou au raisonnement purement intellectuel est décrété faux et systématiquement rejeté, voire accusé de charlatanisme et d’obscurantisme. Toute approche alternative par exemple en matière de santé, d’éducation, d’agriculture sans même parler de spiritualité est immédiatement attaquée ou ridiculisée sans que l’on ait tenté la moindre approche objective et encore moins scientifique. Pourtant le véritable scientifique se caractérise par son attitude distante des passions partisanes pour s’en remettre exclusivement à l’étude approfondie du sujet considéré, l’expérimentation et enfin l’analyse des résultats obtenus. Est-ce bien ce qui se passe actuellement par exemple dans la remise en cause de l’homéopathie et des médecines alternatives en général ?

 

Aujourd’hui, un être humain ayant une vision large et ouverte de la vie, incluant l’invisible et donc la partie Yin cachée de l’iceberg doit mesurer ses propos selon son auditoire sous peine d’être rejeté, voire attaqué par ceux qui ne veulent voir en toute chose que la partie visible.

N’y a-t-il rien en-dehors de ce qui se voit, se touche et se mesure ?

 

 

Qui peut dire que la peine que nous éprouvons lors d’une déception, que la peur, la tristesse, la colère ou la joie non prouvées scientifiquement sont de pures illusions puisque la science ne sait pas les mesurer ? Qui peut dire que nos conflits intérieurs n’ont aucune influence sur notre santé et le déclenchement des maladies ? La vocation de votre adolescent pour le métier de ses rêves non prouvée scientifiquement doit-elle être tournée en dérision ? Doit-on aussi nier les souffrances physiques et psychologiques non mesurables scientifiquement ? La psychologie et la psychanalyse ne reposant sur aucune loi mathématique et n’ayant aucun fondement scientifique doivent-elles être déclarées nulles et non avenues ? Allez-vous dire à votre fille dont le camarade vient de lui déclarer sa flamme : « Qu’il revienne quand il pourra prouver son amour scientifiquement ! » ? 

Pourquoi la partie opprimée ne réagit-elle pas ?

Ceux qui imposent cette vision limitée ou superficielle de la vie appartiennent pour la plupart au sommet, à la partie dominante et visible de notre société. Ces personnes concentrent en même temps les pouvoirs, les médias et surtout l’argent. Elles représentent la partie visible Yang de la société évidemment très sensible aux titres et aux apparences. 

 

La masse, composée d’individus invisibles, représente la partie Yin de l’iceberg de la société. Cette masse est constituée d’un grand nombre d’individus maintenus dans la superficialité adhérant par facilité mais aussi par peur de l’invisible au discours simpliste imposé par ceux qui refusent ou sont incapables d’envisager les choses dans leur globalité. Cependant, un nombre croissant de personnes s’ouvrent de nos jours à d’autres dimensions et ne craignent plus de remettre en cause la pensée unique basée sur les seules manifestations visibles de notre Univers.

Comment être incapable d’envisager les choses dans leur globalité ?

Si l’être humain était à l’image d’un iceberg, sa tête serait la partie émergée, alors que son Cœur serait au centre de la partie immergée. La tête ou l’intellect a pour rôle de gérer l’aspect visible matériel de la vie avec des raisonnements et des pensées d’une logique froide et rationnelle tel un ordinateur. Et plus ce dernier est développé, plus il semble croire tout mieux savoir et tout pouvoir expliquer intellectuellement. Mais moins il semble capable de percevoir la partie cachée, sensible de l'être et d’appréhender le monde dans sa globalité. D’où le constat peut-être d’un monde qui marche sur la tête  ?

 

Or, pour percevoir la réalité de la vie ou la globalité de l’iceberg et aller ainsi au-delà des apparences, il nous faut savoir faire preuve d’humilité et d’une grande ouverture d’esprit. Et surtout, il nous faut  apprendre à ressentir les choses intuitivement… avec l’énergie du Cœur. Car la partie cachée de toute chose - la beauté, les valeurs et les richesses intérieures, la grandeur d’âme, le savoir-être ou encore la sagesse, le bon sens et bien entendu l’humanité - en un mot l’essentielest invisible pour les yeux. Et le renard de souligner qu'on ne voit bien qu’avec le Cœur

 

Souvenons-nous de l’époque de Galilée menacé du bûcher parce qu’il soutenait que la Terre était ronde à des juges incapables de percevoir au-delà des apparences de leur époque. Aujourd’hui n’en est-il pas de même avec l’homéopathie alors qu'il a été prouvé scientifiquement que les hautes dilutions (200CH) contenaient des nano-particules (2) ?

Deux aspects complémentaires formant un tout

Un homme d’une quarantaine d’années est admis aux urgences pour des troubles cardiaques. Les médecins le prennent en charge et c’est une très bonne chose, car la médecine d’urgence sauve de nombreuses vies. On s’inquiète de son hygiène de vie et son manque d’activité physique parce qu’on cherche essentiellement l’origine des dysfonctionnements du corps dans le concret, le mesurable, autrement dit la partie visible de l’iceberg. Mais est-ce suffisant ?

 

Car les véritables causes de la maladie restent souvent cachées à toute réflexion scientifique. Dans le cas de ce patient avec des troubles cardiaques, la vérité est qu’il est en cours de divorce et qu’il vient d’apprendre que son ex-épouse le fait accuser d’attouchements sur ses propres enfants.

 

Les deux aspects de son histoire physique et émotionnelle sont-ils dissociables ? Les deux parties de l’iceberg, la visible et la cachée ne doivent-elles pas être prises en charge avec la même attention ? Et sachant que le Yin caché sous-tend le Yang visible, il est probable que ce patient n’aurait pas eu besoin d’aller aux urgences s’il avait bénéficié d’une prise en charge sérieuse en médecine complémentaire dès l’annonce de la terrible nouvelle.

 

Car finalement, les médecines non-conventionnelles dont le rôle est de rechercher et de soigner les causes profondes, souvent émotionnelles et donc cachées de la maladie, ne sont-elles pas complémentaires à la médecine conventionnelle qui cherche actuellement à les nier ? Est-ce que ce monde est sérieux ?

Un changement salutaire en cours

Le Yang opprime le Yin ! Et force est de constater que le phénomène se durcit de plus en plus depuis quelques décennies même si nous pouvons y voir une réaction aux prémices d’un changement (gilets jaunes ?) ressenti par ceux qui nous dirigent, mais un changement inéluctable. Car de plus en plus de nos contemporains se rendent compte que s'appuyer sur la seule partie visible des choses est très réducteur et surtout terriblement éloigné de la profonde complexité de l’homme, de la Vie et de l’Univers.

 

Nous arrivons à une époque où le Yin ne veut plus être dominé, nié ou opprimé par le Yang, où le subtil ne veut plus être nié par le manifesté, le féminin ne veut plus être opprimé par le masculin, les médecines non-conventionnelles être niées par la médecine conventionnelle, les richesses intérieures par les richesses extérieures, la nature innocente et silencieuse par une humanité hyper-active, insolente et irresponsable.

 

Une époque où l’économie réelle, les véritables créateurs de richesse ne veulent plus être opprimés par la haute finance obsédée par des profits indécents quel qu’en soit le coût humain. Une époque où le savoir-être ne veut plus être oublié au profit du seul savoir-faire, le bon sens ne veut plus être opprimé par le raisonnement scientifique s’arrêtant aux limites des apparences de son époque. 

 

Une époque enfin où le cœur - le véritable Empereur selon la tradition chinoise - ne veut plus être opprimé par la tête, siège du raisonnement intellectuel responsable de tant de confusion. L'intellect va devoir rendre au Cœur son trône usurpé pour apprendre à se mettre enfin humblement à son service afin de redonner à l’homme toute sa profondeur et son humanité, seules garantes d’une vie juste et responsable entre le Ciel et la Terre.

 

 

Souvenons-nous d’un certain navire prétendu insubmersible dirigé par des responsables arrogants, aveuglés par le progrès, la performance, la puissance et l’argent disparu avec la plupart de ses passagers après avoir heurté justement… un iceberg ! 

1. Extrait adapté de mon livre : Qu'est-ce qui nous arrive ? Stress, épuisement, angoisses, burn-out,...

2. *   www.esrajendran.com des nanoparticules photographiées dans les hautes dilutions homéopathiques. Ce qui permet de comprendre l’efficacité des Protocoles Banerji® dans le traitement homéopathiques du cancer reconnus par le NCI (National Cancer Institut) et utilisés dans plus de 70 pays dans le monde : www.pbhrfindia.org.  Autre site en allemand sur le sujet : www.krebsrevolution.de