Une autre vision du monde

bv

Il est très difficile de parler de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) à des non initiés parce qu’elle nous vient d’une civilisation qui s’est développée sur d’autres fondamentaux que notre civilisation judéo-chrétienne. Il s’agit véritablement d’une autre vision du monde qui n’en demeure pas moins fascinante pour nous occidentaux. En nous intéressant à elle, nous sommes obligés de reconnaître son immense richesse, sa profondeur universelle et sa grande complémentarité avec notre propre approche occidentale de la santé.

 

Les chinois disent : « ce n’est pas la MALADIE qu’il faut guérir, mais le MALADE ». Ainsi chaque patient est un cas particulier, quels que soient les maux dont il souffre. Il se caractérise par son histoire, son état général, ses faiblesses constitutionnelles, ses perturbations énergétiques,…

 

Selon la MTC, le corps physique est sous-tendu par un corps fait d’énergie. Ce corps énergétique représente un « système » que les chinois ont parfaitement décrit il y a plus de 3000 ans. Il faut bien comprendre que les divers traumatismes physiques, climatiques, mais aussi émotionnels de la vie - auxquels s’ajoutent nos erreurs d’hygiène de vie - impactent ce système énergétique et le déséquilibrent.

 

Le but du médecin chinois est donc d’identifier dans quel sens vous « penchez » pour intervenir avant que vous ne « tombiez » malade. Autrement dit de vérifier dans quel sens votre « corps énergétique » a tendance à perdre son équilibre afin de le rééquilibrer avant que ses perturbations ne s’impriment sur votre corps physique. Car les déséquilibres du corps énergétique (invisibles aux moyens modernes de diagnostic) finissent par s’inscrire sur le corps physique. D’où l’intérêt PREVENTIF, mais aussi CURATIF (si l’impact n’est pas trop profond) de cette médecine ancestrale.

 


 

©Pierre Mougel Tous droits réservés pour tous les pays